LA CURE SEBUM : TOP OU FLOP

Décryptons ensemble cette tendance qui fait fureur en confinement

Véritable phénomène sur les réseaux sociaux, je vous avoue qu’une fois passée la stupeur, je me suis interrogée sur cette tendance faisant fureur en cette période de confinement.


Ça consiste en quoi, la cure de sébum ?

C’est simple, pas de shampoing pendant 30 jour


L’idée est de répartir le sébum accumulé en racines sur toutes les longueurs jusqu’à la pointe, dans la promesse d’une chevelure plus brillante, plus nourrie et plus forte


Mais ça sert à quoi ?

- Contraindre le cuir chevelu à se réguler naturellement.

- Avoir des cheveux plus brillants.

- Des racines qui graissent moins vite, ce qui permet d’espacer les shampoings.

- Une pousse de cheveux plus rapide.

- Limiter le contact avec des substances allergisantes et des perturbateurs endocriniens.

- Des longueurs naturellement nourries.

- Une fibre gainée, plus forte.

- Certaines parlent également d’un ralentissement de la chute de cheveux.


Comment ça marche ?

On commence par un shampoing doux, le but étant d’éliminer au maximum tous les produits que vous utilisez habituellement (sérum, cire, gel, laque etc..). Par la suite, on applique absolument rien : pas de soins, pas d'après-shampoing. En effet, l'objectif est d’éviter que les soins ne bloquent les effets du SÉBUM.

À partir de là commence une routine quotidienne :

Les 100 coups de brosse d’antan matin et soir.

On brosse de la racine à la pointe matin et soir durant 30 jours avec une brosse en poils de sanglier pour éliminer les micros particules de poussière et peaux mortes.

- Au bout de 30 jours on lave, et on laisse sécher naturellement pour observer les bienfaits.


Et La Magicienne Du Cheveu, elle en pense quoi ?

Experte dans mon domaine, je me suis néanmoins dit à la découverte de cette tendance : " mais c’est quoi encore !!!! ".


Et puis, curieuse comme toujours j’ai mené l’enquête, vue l’ampleur du phénomène ! C’était intéressant à décortiquer.

Celles qui me suivent savent que je ne jure que par la DÉTOX du cheveux depuis de nombreuses années, car pour moi C’EST LA BASE de toutes les routines.


« Un cuir chevelu soigné pour des cheveux en pleine santé ».


Demandez à Maryse et Aurelie, elle sont accros !




De mon point de vue :

Après une cure de sébum, le cheveu peut sembler plus hydraté grâce à la couche de cire apportée par l’étalement du sébum.

Oui, et c’est tout à fait normal !

Il a été protégé de façon naturelle et mis au repos de façon radicale. La cure de sébum, c'est 1 mois sans shampoing, mais surtout sans sèche-cheveux ou autres manipulations ! Il n’est pas surprenant d’en tirer des bénéfices.

Mais cela ne constitue pas une solution miracle pour autant.

Je trouve cette pratique plus adaptée aux cheveux naturels qu’aux cheveux colorés, méchés ou typés afro.

OUI, les besoins ne sont pas les mêmes (selon le type de cheveu, ou les modifications qui lui ont été apportées).


-Les cheveux colorés et/ou décolorés :

Modifiés chimiquement, leurs besoins en hydratation, nutrition et réparation sont plus importants que pour un cheveu naturel. Le cheveu décoloré est souvent en détresse, même avec l’évolution des techniques de décoloration et l’arrivée des soins PLEX types ECOPLEX ou OLAPLEX.

Le retrait du pigment naturel lors du processus de décoloration crée des vides, et une fragilité au cœur de la fibre. Il a d’autant plus besoin de soins profonds et réguliers.


- Les cheveux afro:

Sur le papier, la méthode pourrait sembler idéale, MAIS ... ! Souffrant d’un indéniablement d'un manque d’hydratation du fait de sa forme plate en spirale, le sébum peine à glisser le long de la

fibre, c’est l’une des raisons de la sécheresse du cheveu afro.

Ajouté à cela un brossage quotidien à sec !!!!

Ça serait bien trop fragilisant.







Et pour l’hygiène, ça donne quoi ? :

Cette période de confinement vous paraît être le moment idéal, mais c’est tout le contraire.

#Restezchezvous, oui, mais n’oublions pas les mesures barrières !

Vous êtes quotidiennement amenés/es à faire vos courses, un peu d’exercice à l’extérieur, ainsi qu'à sortir vos animaux domestiques. Certaines/ns d’entre vous se rendent même au travail tout les jours.

Il est difficile d’imaginer ne pas se laver les cheveux compte tenu de la résistance du virus COVID-19.


En résumé :

La cure de sébum pour les cuirs chevelus gras, pourquoi pas, mais aucun besoin de pousser la cure  jusqu'à 30 jours.


Il vous suffit d’espacer progressivement vos shampoings en vous aidant de méthodes de camouflage de racines grasses comme :

- queue de cheval bien plaquée,

- un bandeau

- du shampoing sec

- attaches négligées à l’aide d’invisibles

Cela permettra de vous sentir à l’aise, et vous poussera à changer de style.


Si vous avez envie de tenter la cure, je vous conseille une bonne détox histoire d’avoir une base clean.


Les contres indications :

Cette cure est très fortement déconseillée en cas de maladies du cuir chevelu telles que la dermite séborrhéique ou le psoriasis.

Ou en cas de démangeaisons.


La génération Z donne son avis :

Lorris, 20 ans :

"Après un mois de cure, je note un gain de volume certain, et une pousse accélérée de ma chevelure. De plus, ils sont brillants, tels que je ne les ai jamais vus !"


Ambre, 20 ans :

"Mes cheveux sont très frisés et volumineux, typés afro, et je suis bien consciente que la cure de sébum ne peut me convenir. Mes cheveux ont besoin d'une hydratation sur toute la longueur, ce que ne permet pas une cure de sébum. Tant pis !!"



« L’impact écologique et psychologique de la cosmétique actuelle est très lourd pour la planète, pour notre porte feuille et pour notre esprit. Face à ce constat, certains/es se disent qu’une autre cosmétique est possible. »

Julien Kaibeck

Fondateur de la Slow Cosmétique




Après le NO-POO, LOW-POO, la SLOW Cosmétique va encore plus loin avec la CURE SÉBUM.

Depuis quelques années nous assistons à la naissance de différents mouvements responsables pleins de bonnes intentions.

Bons ou mauvais, nous nous devons de les décortiquer car ils ont le mérite d’être inspirés par le désir d’un avenir plus respectueux de la planète et ses hôtes.


Ma conscience me pousse à constamment rechercher de nouvelles technologies pour exercer mon métier dans des conditions qui respectent mes valeurs et mes croyances.

Ce confinement m’apporte le calme nécessaire à la réflexion.

Je compte aller plus loin dans le respect de l’environnement.

Je partagerai bientôt mes choix avec vous.

Mais en attendant,

Soyez Belles et Confinées !



« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde »

Mohandas Karamchand Gandhi






*Sodium Laureth SULFATES

#bellesetconfinees #curesebum #covid

218 vues

Restez informé.e.s !

Le Lounge

Tél. : 01 47 54 05 96

1, rue Villebois Mareuil

75017 Paris 

contact@beatriceleroi.com

©Bréatrice Leroi Hair lougne Paris   I   Design Brandise